By Lea Struck

Le métier de pilote: de quoi s’agit-il exactement? Nous avons demandé à notre pilote Jacques de nous révéler tous les secrets liés à cette profession que nous connaissons peu. Découvrez à travers notre interview ci-dessous quelles sont les qualités nécessaires pour être pilote ainsi que l’expérience de vol de Jacques avec Fly Aeolus. Il vous révèle également comment il réussi à gérer l’équilibre entre sa vie professionnelle dans les airs et sa vie privée au sol.

 

Bonjour Jacques! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de participer à cette courte interview.

Tout d’abord, depuis combien de temps êtes-vous pilote et pourquoi avez-vous choisi ce métier?

J’ai obtenu mon brevet de pilote privé à 17 ans. Donc, j’ai été autorisé à voler avant même d’avoir été autorisé à conduire une voiture. Après cela, j’ai obtenu ma licence de pilote professionnel à l’âge de 22 ans. Puisque j’ai grandi dans un l’aéroport, l’aviation a toujours été plus qu’un simple passe-temps. Mon grand-père était pilote et mon beau-père également. Par conséquent, il avait déjà été décidé d’avance que j’aimerais moi aussi faire partie de cette industrie.

 

Pouvez-vous nous dire comment vous avez découvert Fly Aeolus et depuis combien de temps vous pilotez des taxis aériens?

J’ai rencontré un ami lors d’un stage d’entraînement avancé qui volait pour Fly Aeolus. Il m’a parlé de leur concept et m’a suggéré de les contacter, sachant que je pilotais aussi les avions Cirrus. Je vole pour Fly Aeolus depuis environ 2 ans maintenant.

 

Y a-t-il des différences entre le pilotage du Cirrus SR22 et d’autres modèles?

Bien qu’il n’ait qu’un seul moteur, le Cirrus SR22 est très rapide par rapport aux autres avions monomoteurs. Le constructeur a mis l’accent sur la sécurité et la simplicité de l’avion. Donc, en principe, il est aussi facile à piloter qu’un Cessna 172.

 

Le Cirrus SR22 a-t-il une place spéciale dans votre cœur?

Même si cela peut paraître décevant, j’ai peur de devoir dire «non». Je pilote presque tous les types SEP et MEP qui existent. Je dois donc souvent changer d’avion pour différents clients et j’essaye de ne pas construire une relation personnelle avec l’avion. Chaque avion a ses avantages, ses inconvénients et son charme.

La vie d'un pilote: voler avec Fly Aeolus
 

Trouvez-vous cela plus facile de piloter un petit appareil ou un gros appareil ?

Mon expérience personnelle m’a appris que plus la machine est grande, plus il est facile de la piloter. Ceci est principalement dû au poids et aux systèmes de la machine.

 

Le Cirrus SR22 dispose d’un système de parachutage unique: comment vous êtes-vous préparé à utiliser cette mesure de sécurité d’urgence?

Le système de sauvetage est un élément de sécurité unique et extrêmement utile dans cet avion. Afin d’y être parfaitement préparé, une formation en Pologne est dispensée par la compagnie Cirrus. Cette formation se déroule dans un simulateur. Vous apprenez quand utiliser le parachute et surtout la force dont vous avez besoin pour l’utiliser. Le levier est plus difficile à tirer que vous ne le pensez

 

Comment décririez-vous la vie de pilote en un mot?

Difficile.
Vous devez être concentré à 100% à tout moment. C’est parce que vous êtes mis au défi encore et encore, et dans le pire des cas, vous devez repousser vos limites. Il faut aimer ça… Et je ne parle pas seulement de piloter en soi, mais aussi de sa vie privée.

 

On suppose souvent qu’un pilote est limité dans sa vie privée en raison des nombreux déplacements. Êtes-vous d’accord avec cela et pourquoi / pourquoi pas?

Malheureusement, c’est vrai. Pour vivre cette vie, il faut une famille extrêmement compréhensive qui peut aussi faire face à beaucoup d’adversité et prendre sur soi. J’ai moi-même une femme et deux filles. Elles sont maintenant habituées à cette vie. Cependant, le début a été assez difficile. *des rires*

 

Y a-t-il un itinéraire que vous aimez particulièrement voler ou un aéroport où vous aimez le plus atterrir?

Courchevel, l’Altiport dans les Alpes françaises. Cet aérodrome est très exigeant et chaque pilote a besoin d’une formation spéciale, qui doit être renouvelée tous les six mois. J’adore ce vol. Vous pouvez vous rendre de la piste d’atterrissage directement à la piste de ski. 😀

 

Enfin, pour ceux qui rêvent de devenir pilote: qu’est-ce qui fait la particularité de votre métier d’après vous, et y a-t-il un trait de caractère spécifique à adopter?

Ce qui est spécial pour moi dans le métier de pilote, c’est la variété. Vous pilotez différents avions et vous voyagez dans de nombreux endroits magnifiques. Parfois, je ne sais pas le matin où je serai le soir… Cela est extrêmement stimulant.

Vous devez être persévérant, patient et concentré. Je pense qu’il existe beaucoup d’excellents pilotes qui n’ont malheureusement jamais eu la chance de réaliser leurs rêves. C’est pourquoi le dernier aspect à mentionner est la chance. L’endroit où vous «atterrissez» à la fin dépend souvent du fait d’être au bon endroit au bon moment. Oui, cela semble un peu philosophique, mais c’est vrai. Si personne ne vous donne la chance de prouver ce que vous pouvez faire (même avec peu d’expérience après votre formation), vous n’irez nulle part.

 

Merci beaucoup pour votre temps!

Comme vous pouvez le voir, le métier de pilote ne doit pas être sous-estimé. Votre sécurité est notre priorité absolue, non seulement pour nos pilotes, mais aussi pour toute l’équipe Fly Aeolus. Pour en savoir plus sur les préparatifs de vol, consultez notre blog «Service d’assistance d’un vol : préparation et sécurité de votre vol ?».

Vous êtes un pilote qualifié et souhaitez voler pour Fly Aeolus? Retrouvez toutes les informations ici!

Vous avez des questions pour notre pilote ou pour nous? Alors n’hésitez pas à nous contacter sur info@flyaeolus.com ou à nous joindre par téléphone au +32 (0) 3500 9082.