By Stefaan Ghijs

Quelles sont les cinq erreurs à éviter lorsqu’un propriétaire d’avion veut vendre son appareil?

Émotions et ventes d’avions

Faire de la vente d’un avion une affaire personnelle est la plus grande erreur commise par la plupart des propriétaires. Laissez vos émotions de côté! Pensez en tant qu’homme d’affaires plutôt qu’en tant que propriétaire d’avion. En effet, il est souvent difficile de rester pragmatique quand vient le temps de dire au revoir à votre aéronef dans lequel vous avez investi votre argent et votre temps. Les émotions peuvent influencer votre négociation, surtout lorsque vous recevez une offre décevante.

N’oubliez pas que les offres des acheteurs ne reflètent pas leur opinion sur votre avion. Bien au contraire, ils aiment votre avion, sinon ils ne vous proposeraient pas d’offres. La vente de votre avion est une transaction commerciale. Même si une offre d’achat est initialement plus basse que vous ne l’espérez, il est toujours temps de négocier. Faites une contre-offre. Si l’acheteur est vraiment intéressé, il améliorera son offre. Voyez cette transaction d’un point de vue purement financier, cela vous éloignera des faux pas émotionnels liés à la vente de votre actif.

Je n’ai pas besoin d’un courtier aéronautique

En passant par un courtier spécialisé en ventes d’avions, vous paierez une commission sur le prix de vente de votre actif. Pourtant, cela en vaut souvent plus le coup que de vendre son avion par sois même. De par notre expérience, nous connaissons certains propriétaires d’avions qui ont vendu leurs appareils sur des sites internet, sans chercher plus loin. Ceux-ci n’utilisent pas le plein potentiel des différents réseaux de ventes d’avions de manière à conclure la meilleure affaire.

En conséquence, ces propriétaires d’aéronefs recevront plusieurs demandes d’acheteurs potentiels. Ils devront répondre à une multitude de questions concernant l’historique de l’aéronef, son historique des dommages, les dates d’échéance, l’entretien, etc. Ils pourront également être disposés à donner une visite de l’avion. Pourtant, ces soi-disant acheteurs potentiels n’ont souvent aucune intention de vous faire une offre, si ce n’est que de jeter un œil à votre avion. Vous avez sûrement d’autres tâches importantes à faire, ne perdez pas votre temps avec de faux acheteurs!

Lorsque vous impliquez des acheteurs potentiels qui se concentrent principalement sur les aspects négatifs de votre avion, la situation peut devenir frustrante. Soyez assuré qu’ils ne font cela que pour obtenir une meilleure offre. Ne vous découragez pas, surtout si vous avez investi une fortune dans votre avion. Un courtier aérien peut vous aider à rationaliser vos émotions, interagir avec les acheteurs et mettre de côté ceux qui ne sont pas sérieux.

La vente d’avion mal organisée

Quand viendra le temps de vendre votre avion, assurez-vous que les acheteurs potentiels ne le sous-estiment pas. De manière générale, plus votre avion est propre, plus il sera attrayant. Si un acheteur visite votre avion

mais que celui-ci est couvert de poussière ou de saleté, celui-ci en aura une mauvaise impression et doutera de la qualité de votre actif.
Cela compte non seulement pour l’extérieur, mais aussi pour l’intérieur. Si ce dernier est en désordre, les acheteurs potentiels pourront penser que vous ne prenez pas soin de votre avion. Gardez à l’esprit que l’extérieur de votre avion est comme la couverture d’un livre, préparant le terrain pour ce qu’il y a à l’intérieur. Si votre avion est désorganisé ou semble en mauvais état, les acheteurs seront plus sceptiques quant à son état général, ce qui influencera leur offre.

Surévaluation

Il arrive à certains propriétaires de surestimer le prix de vente de leur avion. Il est préférable de fixer un prix réaliste basé sur des avions comparables disponibles sur le marché. Les avions hors de prix ne se vendent généralement pas. De nombreux courtiers aériens professionnels affirment que la surévaluation est une des principales erreurs commises par les vendeurs indépendants. Gardez à l’esprit qu’entretenir votre avion plus longtemps entraînera inévitablement des frais supplémentaires de maintenance, d’assurance et de hangar. Fixer un prix légèrement inférieur à la norme ne devrait pas être un souci, surtout si votre avion est en bon état. En générant plus d’offres d’achat, la valeur marchande réelle de votre avion augmentera de toute manière.

Un bon courtier aérien garde tous vos meilleurs intérêts à cœur. Ils vous aideront à fixer un prix de vente juste et compétitif, augmentant vos chances de conclure une vente rapide et efficace. Que vous travailliez avec un agent ou que vous le fassiez tout seul, il est essentiel de fixer le bon prix initial. Consultez notre blog ​Le juste prix d’un avion​ pour connaître les facteurs qui influencent le prix de votre avion.

Masquer les problèmes majeurs

Pensez-vous pouvoir cacher des problèmes majeurs sur votre avion? Tout dysfonctionnements et dommages seront découverts lors de ​l’inspection préalable à l’achat​. Si vous êtes en connaissance d’un dysfonctionnement ou d’un dommage important, vous avez essentiellement deux options. Réparez le problème à l’avance, ou ajustez le prix de l’avion à une valeur marchande inférieure. N’oubliez pas que si vous ne résolvez pas le problème à l’avance, vous risquez d’éliminer un bon nombre d’acheteurs potentiels.

Votre courtier aérien aura plus d’expérience dans la négociation et la vente d’avions, ce qui vous aidera à obtenir un gain de temps et une somme d’argent plus importantes pour votre actif. Si des problèmes surviennent pendant le processus, un courtier expérimenté sera également là pour les gérer à votre place. Enfin, les courtiers connaissent parfaitement bien toutes les formalités administratives et les pièges à éviter lors de transactions aériennes et peuvent contribuer à assurer le bon déroulement du processus de vente.

Vous souhaitez discuter de la vente de votre avion? Contactez-nous aujourd’hui à info@flyaeolus.com ou appelez-nous au +32 (0) 3500 9082